Prouver que son vol a été annulé

Ce problème ne devrait pas se poser avec des compagnies aériennes occidentales, en particulier si vous faites une réclamation directement à l’aéroport (un numéro de dossier de réclamation vous est habituellement donné).

Cela peut être plus difficile avec une petite compagnie plus « exotique », qui peut ne pas avoir de bureau à l’aéroport ou seulement un « correspondant » non responsable légalement. De toute façon, si plus tard, la compagnie qui devait vous transporter fait la « sourde oreille », il est prudent d’accumuler le maximum de preuves lorsque vous êtes encore à l’aéroport, c’est à dire :

  • Conserver vos lettres, copies d’achat de votre vol – billet électronique, mail de confirmation, etc.,
  • Conserver votre billet ou le talon, si l’annulation a été faite après l’enregistrement,
  • Demander une confirmation du vol annulé de la part de la compagnie aérienne (ou de son représentant) ou/et de l’aéroport (qui gère les départs et les arrivées et de ce fait peut certifier l’annulation de vol),
  • Prendre une ou plusieurs photo du/des panneaux d’affichage indiquant l’annulation du vol qui vous concerne (avec la date).

Tous ces éléments seront la base de votre dossier. Ces éléments sont essentiels pour engager par la suite des demandes d’indemnisation de façon directe ou par l’intermédiaire de la justice du pays où se trouve le siège social de la compagnie aérienne.

La compagnie aérienne peut essayer de faire passer un vol réellement annulé pour un vol « retardé », car sa responsabilité peut être moins engagée. Il ne faut pas l’accepter.
Découvrez la différence entre un vol retardé et un vol annulé.
Des infos à ajouter ? Des questions ? Dites-nous tout !

Donnez votre avis !

Nos meilleurs articles
Ok !
Déjà 102 423 inscrits !
QueFaire.io
Inscription nouveau compte
Encore plus de contenu, inscrivez-vous !
Reset Password