Plan de carrière – Pourquoi ? Quand ? Pour qui ?

Mise à jour - 16 Octobre 2016

Qu’est ce qu’un plan de carrière ?

Une carrière est une suite de fonctions et d’activités liées au travail qu’occupe une personne au cours de sa vie professionnelle. Tout le monde a eu, a ou aura une carrière suivant sont âge actuel. Le terme de carrière peut être défini simplement comme les expériences de travail d’une personne, les étapes cruciales qui marquent sa progression professionnelle.

Un plan de carrière commence par votre vision de votre avenir sur le plan professionnel, donc indirectement de votre vie toute entière. Un plan de carrière est la programmation de vos activités successives futures afin de « provoquer » et « gérer » les opportunités qu’offre la vie et d’en tirer un plus grand profit. C’est un essai de planification de votre propre vie professionnelle donc la gestion de votre carrière.

Vous devez partir du principe que rien n’est impossible – mais il faudra vérifier ensuite que vos désirs sont à la hauteur de vos capacités et que la réalité économique permette à vos objectifs de se réaliser. Avant de commencer, vous devez savoir où vous voulez précisément arriver. Pour vous y aider, voir https://www.que-faire-si.com/prendre-une-decision/

Bien sûr, tout ce que vous pouvez imaginer aujourd’hui de ce qui va se passer pour vous dans 5 ou 10 ans ne sera pas réalisé « à la lettre ». Mais l’orientation que vous aurez impulsé à votre vie au départ du plan de carrière sera toujours « palpable », même dans 40 ans. Et à partir de la réalité que vous vivrez alors, vous devrez infléchir, réorienté votre plan de carrière initial. Vous devez donc bâtir un plan de carrière flexible, « glissant » au fil des ans, pour l’adapter à vos réussites – ou vos échecs – en temps réel.

Pour vous aider à bâtir un plan de carrière, nous avons édité un page spécifique. Vous pouvez la consulter en cliquant sur « Bilan de compétence – Plan de carrière ».

Note:

1. Ici nous discutons principalement du plan de carrière personnel élaboré individuellement afin de gérer sa carrière, par ses propres moyens et qui vous conduira éventuellement à travailler dans plusieurs entreprises. Contrairement à ce que beaucoup pensent, un plan de carrière n’est pas uniquement pour les cadres et les membres de direction. Il devrait aussi être utilisé par tous les salariés (et les entrepreneurs) pour augmenter leur « chance » de réussite, qu’ils soient manuels ou employés de bureaux, comme nous le verrons ci-dessous.

2. Il existe aussi des plans de carrière offert par certaines entreprises, au moment de l’embauche ou plus tard, après « évaluation » de la qualité du salarié. En général, ce sont des sociétés de taille très importante, qui prennent en charge l’évolution de la carrière de ses salariés. Mais bien sûr, il s’agit d’une « progression »  à l’intérieur de son organisation et suivant ses critères dans le but de mieux gérer l’entreprise et faire prospérer son activité. Dans ce cadre, vous n’avez donc pas un choix total de votre futur qui est alors orienté et lié à cette seule entreprise, aussi longtemps que vous en restez salarié. Ce sujet sera abordé ci-dessous en 5. Le plan de carrière inter-entreprise.

Retour au menu ↑

Un plan de carrière: pourquoi et quand?

Il y a deux façons de vivre sa vie professionnelle – et sa vie tout court:

Se laisser « porté » par les événements, les accepter comme ils se présentent. C’est laisser « à la chance » votre façon de vivre, votre niveau de vie, vos satisfactions personnelles et familiales: l’activité, le travail sont en effet la part primordiale de notre vie. C’est aussi le risque d’occasions manquées donc de déceptions, souvent de la rancœur et l’envie de la réussite des autres.

Essayer de « programmer » l’évolution de sa carrière et de sa vie, en poursuivant des buts réalistes à 1, 2, 5 ou 10 ans – et en remettant constamment en « discussion » ses propres objectifs en fonction de sa réussite présente et de ses capacités nouvelles. Pour vous donner des idées, voir https://www.que-faire-si.com/choisir-un-metier/ ou https://www.que-faire-si.com/se-reconvertir/ ou encore https://www.que-faire-si.com/Etre%20entrepreneur/

Que vous soyez un entrepreneur indépendant ou que vous travailliez dans une grande entreprise, vous devez toujours avoir une idée de l’orientation que vous voulez donner à votre carrière. Les personnes qui réussissent, qu’il s’agisse de sportifs, d’hommes d’affaires ou d’artistes, sont toujours incroyablement concentrées sur un objectif, puis sur un autre lorsque le premier est atteint et ainsi de suite.

En conclusion, bien faire son plan de carrière, c’est s’assurer d’obtenir l’optimum au moins de sa vie professionnelle en fonction de ses capacités personnelles et des réalités économiques.

 

Retour au menu ↑

A qui s’applique un plan de carrière?

Beaucoup pensent qu’un plan de carrière est seulement destiné aux cadres ou fonctions supérieures des organisations (Entreprises, administration, associations, etc.). Ce n’est pas vrai. On peut être Technicien de surface et planifier les moyens pour atteindre une autre fonction plus enrichissante. D’ailleurs beaucoup ont dans leur tête un « mini » plan de carrière sans le savoir, lorsqu’ils espèrent changer de travail pour une autre activité plus lucrative et plus intéressante. C’est souvent un plan à « une étape »: l’ambition pour le prochain « job » et pas au delà.

Toutefois, votre plan de carrière doit être un peu plus complet. Vous devez vous projeter à deux ou trois « postes en avant » que vous espérez obtenir dans le futur, faire l’inventaire des connaissances requises pour occuper ces postes, faire aussi l’inventaire de vos connaissances actuelles et aussi vérifier la réalité économique: est ce que le métier que vous désirez faire a des débouchés. En conséquence vous pouvez en déduire le chemin à parcourir, les connaissances ou l’expérience à acquérir et le temps nécessaire.

Avec cette définition même simplifiée d’un plan de carrière, qui en a besoin? Tout le monde, à tout âge et même les retraités!

Par exemple, vous pouvez travailler dans un atelier où vous aurez une hiérarchie: directeur ou responsable de l’atelier, chef de service, chef d’équipe, etc. Parallèlement vous aurez des services: service commercial (où des connaissances techniques sont nécessaires), service administratif, comptable, etc. Si un des postes vous intéresse vraiment, essayer d’imaginer la « voie » pour y parvenir. Ce que vous devez faire avant (Poste intermédiaire, formation complémentaire, etc.) pour postuler à ce poste (En repérant les opportunités: date de retraite d’une des personnes occupant un poste qui vous intéresse, personnes influentes, etc.). A partir de ces réflexions, vous avez un début de plan de carrière. Et si votre ambition ne peut trouver son chemin dans l’entreprise où vous travailler aujourd’hui, pourquoi ne pas envisager chercher un autre emploi, dans une autre entreprise? Habituellement, après votre réflexion lancée dans votre tête, vous serez étonné de votre imagination pour la suite! A noter que changer d’entreprise, avec en tête un plan de carrière qui est aussi un plan d’action, vous ouvre beaucoup plus d’opportunités. En effet, dans la société où vous travaillez aujourd’hui, vous n’avez qu’un choix, celui offert par l’organigramme de votre entreprise. Si au contraire vous allez frapper à la porte d’autres entreprises susceptibles d’être intéressées par vos connaissances et expérience, vous aurez autant de choix que de sociétés que vous contacterez.

 

Retour au menu ↑

Quand faire ou refaire son plan de carrière?

A l’adolescence.

Le réflexe « plan de carrière » devrait être acquis dès l’adolescence: c’est probablement l’un des moments les plus importants de la vie où le choix d’un métier s’impose. Il ne s’agit pas d’un plan de carrière rigide destiné à « gérer » la totalité du reste de la vie. Seulement d’un plan de carrière « de départ » probablement peu précis, sauf pour ceux qui savent déjà ce qu’ils veulent faire de leur vie. Il doit être mis sur papier et servira de référence au prochain plan de carrière à venir sur la base d’expériences et d’objectifs plus clairs et plus précis. Les Canadiens ont pris conscience de l’importance de la planification de carrière des adolescents. Ils ont en particulier édité pour les parents un « Guide de planification des carrières – Outil ressource pour agir en tant que parent, entraîneur et allié »  (Voir Note 1/ ci-dessous pour lire ce guide).

Il faudrait donc systématiquement faire un plan de carrière simplifié à 3 ou 5 ans, pour les adolescents qui s’orientent vers un apprentissage. Sur quoi l’apprentissage va déboucher, quelle entreprise que les parents connaissent, pourrait l’embaucher. Commencer au bout de 1 ou 2 ans d’apprentissage, à contacter des embaucheurs potentiels et en parler à vos connaissances.

Il en est de même pour ceux qui débutent des études post bac. Après 2 ou 5 ans d’études, quelles sociétés pourraient m’embaucher? Après deux ou trois ans, prendre quelques contacts informels auprès de personnes qui travaillent dans de telles entreprises ou lors de stages. Et voir si les études doivent être réorientées en fonction des goûts (Changeant à cet âge) et des disponibilités du marché du travail.

Note:

Après votre première embauche.

Il faut encore se poser la question: est ce que c’est le métier que je voulais, quelles sont les perspectives à 5 ou 10 ans pour mon travail, quelle sera la progression de mon salaire. Se donner un objectif si ce n’est pas déjà fait et la « route » à suivre pour l’atteindre (Formation, expérience, parrainage, changer de métier, de travail, de société). Il faut commencer à se poser ces questions directes dès votre début d’activité – et même avant la fin de vos études.

En cours d’activité.

Toutes les fois où vous ne vous sentez pas à l’aise dans votre poste, que vous prévoyez des difficultés professionnelles personnelles ou de votre entreprise ou que vous voulez améliorer vos revenus, vous devez penser « développement de carrière« . Il faut alors revoir votre plan de carrière pour choisir un nouveau travail, un nouveau métier, faire évoluer votre carrière, vous reconvertir, sortir du chômage, éviter d’être licencié, etc. Le plan de carrière doit être toujours la feuille de route à votre réflexion. La gestion de carrière est l’élément clé qui doit vous accompagner tout au long de vos activités (Professionnelles ou pas). Voir aussi https://www.que-faire-si.com/changer-de-travail/ ou https://www.que-faire-si.com/comment-eviter-son-propre-chomage/

Retour au menu ↑

Le plan de carrière inter-entreprise.

Le plan de carrière interne à une entreprise est présenté comme un point positif par les entreprises et par la plupart des candidats à l’embauche. Bien sûr, vous ne serez pas tout à fait libre de vos choix, puisque les postes proposés à l’embauche et plus tard sont « encadrés » par les besoins de l’organisation de l’entreprise. Cependant, cela facilite la réflexion sur votre plan de carrière.

Pour exemple, vous pouvez cliquer sur l’adresse suivante, pour comprendre ce qu’est la planification des carrières et de la relève pour une entreprise:

http://docs.oracle.com/cd/E22684_01/psft/acrobat/hrms91hhcs-b1210-cfr-cfr.pdf

Il s’agit du plan de carrière de la société internationale Oracle, qui s’applique à ses salariés. Ce plan est conçu autour de la prospérité et l’évolution future de la société. Mais il est aussi un modèle explicatif de ce qu’est un plan de carrière d’entreprise et aussi une source d’idées qui peuvent s’appliquer à la mise en place de votre propre plan de carrière personnel.

Il est certain qu’entrer dans un cadre de progression professionnelle « planifiée » est une sécurité au moins à court terme. Mais votre plan de carrière « planifié » par l’entreprise peut être perturbé par le changement des objectifs à long terme de l’entreprise et vous n’êtes pas certain « d’évoluer » pour être à la hauteur des postes internes disponibles. En tous cas, même si les résultats à long terme ne sont pas exactement ce que vous espériez, vous aurez eu l’opportunité de vivre une expérience d’un plan de carrière « pré-établi » par des professionnels. Ce sera en tout cas une expérience de valeur pour vous et votre nouvel employeur si vous devez ou désirez en changer.

Il faut aussi noter que même non annoncé, les dirigeants d’entreprises même moyennes ont souvent en tête le plan de carrière des hommes ou femmes clé de leur entreprise, en particulier de leur « collaborateurs immédiats » ou des responsables clés (Ayant une expérience spécifique et ou technique difficile ou longue à acquérir). Si vous êtes l’une de ces personnes, il est utile de faire « en parallèle » votre plan de carrière pour le comparer à celui probable de votre dirigeant et mettre « à plat » les mesures que vous devez prendre pour assurer votre futur (Résultats, objectifs, formation complémentaires, etc.).

Des infos à ajouter ? Des questions ? Dites-nous tout !
  1. Répondre
    Ketsia pierre jeudy 22 avril 2016 at 21 h 34 min

    Merci pour ces notes.

Donnez votre avis !

Nos meilleurs articles
Ok !
Déjà 102 423 inscrits !
QueFaire.io
Inscription nouveau compte
Encore plus de contenu, inscrivez-vous !
Reset Password